Bordeaux Wine Tasting 2017

Je participe à Bordeaux Wine Tasting depuis l’édition 2014 et années après années mon intérêt perdure. Vu le monde présent, près de 8000 personnes, je ne suis pas le seul. En effet où peut-on trouver autant de grands vins à la dégustation? Même pour les professionnels ce n’est pas commun. En ce sens cet évènement organisé par Terre de vins est unique.

Château Pape-Clément 2014 était éclatant. Jeune mais agréable, avec le temps devant lui

 

Mon premier sentiment quand je suis rentré à Bordeaux Wine Tasting fut un peu la sensation de revenir à la « maison ». L’accueil chaleureux des membres de l’organisation, le brouahaha comme fond d’ambiance, les stands sur lesquels une foule s’amasse à la soif insatiable… On pourrait être heureux de retrouver tout ce monde, avec lequel il va pourtant falloir composer par moments pour accéder à certains stands!

A ce propos ma stratégie fut toute simple, aller sur les stands où il y avait le moins de monde!

Mon Bordeaux Wine Tasting:

Ce qui a changé pour moi sur cette édition c’est que j’ai pu la percevoir aux côtés d’un exposant. Coralie de Boüard, rencontrée quelques semaines plus tôt, présentait sur son stand son dernier vin, Dame de Boüard ( pour en savoir plus je vous invite à vous rendre sur ce lien). J’ai pu passer quelques temps à ses côtés.

Coralie de Boüard présentait sur son stand de nombreuses choses y compris des vins blancs à partir de Sauvignon et de Chardonnay. Une mention spéciale pour Château La Fleur De Boüard 2011 pour son superbe équilibre en bouche, sa compléxité et sa fraicheur.

Avoir son stand à Bordeaux Wine Tasting c’est une visibilité impressionante. Aux milliers d’amateurs se joignaient de nombreux professionnels de tous horizons, des médias… bref c’est un peu « the place to be ».

De nombreuses figures du bordelais sont présentes, c’est l’occasion d’échanger avec eux… et même de faire des selfies à leurs côtés (Mr Bernard Magrez semble indétronable à ce jeu là!) Ca peut aussi être l’occasion de mettre toutes les chances de son côté pour booster sa carrière professionnelle.

Monsieur Bernard Magrez, le directeur de la Tour Carnet, et peut-etre un nouveau pilier du groupe, en pleine tractation!

 

Mais avoir un stand à Bordeaux Wine Tasting c’est aussi une chose érrintante: sur deux jours répeter inlassablement la composition de votre vin, les mêmes assemblages, le terroir… faire face à des affluences irrégulières proche par moment d’un raz de marée… ou percevoir un changement d’ambiance au fur et à mesure que le temps passait et que le vin n’était plus recraché.

Il vous faudra faire preuve de patience lorsque votre stand sera pris pour un accoudoir, d’indulgence lorque votre vin sera critiqué avant même d’être dégusté. Mais entre tous ces moments « particuliers », certains seront au contraire coquaces (un clin d’oeil à Pierre-Henry qui préfère que l’on l’appelle Pam!) et d’autres, de véritables moments d’échanges entre passionnés. Et c’est entre autre chose ce qui vous poussera à renouveler l’expérience!

 

Les vins dégustés:

Beaucoup de domaines avaient fait l’effort de présenter des millesimes prêts à boire, par moment même de vieux millésimes! Parmi eux Château Pontet-Fumé (appellation Saint-Emilion Grand Cru classé) proposait son millésime 1996 particulièrement enchanteur de part son côté sous-bois. Château Rauzan-Segla (appellation Margaux) offrait son millésime 2006 prêt à boire. De même Château Lafon-Rochet (appellation Saint-Estèphe) lui emboitait le pas dans le millésime 2006 avec un très bel équilibre, un joli côté épicé et beaucoup de fraîcheur.

Parmi les nombreux vins dégustés la liste serait trop longue et ennuyeuse, aussi voici ceux que j’ai particulièrement retenu mais la liste n’est pas exhaustive:

Château Grand corbin 2012 (appellation Saint-Emilion Grand cru) pour ses agréables et subtiles notes de chocolat ; Château Siran 2009 (appellation Margaux)  pour son superbe équilibre, ses fruits, et ses très beaux tanins; Château Grand Pontet 2010 (appellation Saint-Emilion Grand Cru) pour ses fruits riches, éclatants et un léger côté chocolat mais aussi de puissantes épices. Château Le Prieuré 2012 (appellation Saint-Emilion Grand Cru Classé) plus aromatique avec un côté herbacé. Château Segla (appellation Margaux) très jolis fruits en particulier sur le millésime 2013; Château Haut Berger blanc 2016 (appellation Pessac-Léognan) avec un très bel équilibre des saveurs, des notes florales, et une belle touche boisée bien intégrée à l’ensemble; Château Issan 2014 (appellation Margaux) pour son très beau nez, sa belle texture et sa grande longueur en bouche.

Les Pomerol exposés dans le restaurant Le Gabriel proposaient eux les millésimes 2012 et 2008 ( souvent en magnum pour ce dernier!)

Parmis tous ces bijoux Château Clinet 2012 fut magnifique de part sa grande complexité aromatique et son équilibre. Château La Conseillante 2012 sublime avec toujours cette incroyable finesse des tannins, et Château Rouget 2012 avec une superbe fraîcheur, et ses notes de fruits noirs et rouges très frais, très gourmands.

 

Un Beauregard, un beau sourire, pour un beau Pomerol 2011!

Pour finir Domaine de Chevalier est toujours un gros fournisseur d’émotions avec cette fois ci le millésime 2002 en grand format, me rappellant le millesime 1997 degusté une semaine plus tôt mais avec un coté fruité plus affirmé ( voir mon article sur le wine dinner de l’appellation Pessac-Léognan ici ).

Domaine de Chevalier 2002 en aura laissé plus d’un admiratif sur le format comme sur la qualité et la complexité du vin présenté. Magnifique.

Ce sera tout pour cette édition 2017 mais de nombreuses autres choses de grandes qualité étaient présentées, que ce soit dans les spiritueux, les vins étrangers, les champagnes…

Alors un grand merci à tous et un clin d’oeil particulier aux stands suivants: La Fleur de Boüard, Clos-Floridène, Sociando-Mallet et Champagne Briaux-Lenique.

 

Je cherchais une photo un peu originale pour mon édition 2017. Je n’arrivais pas à la trouver et finalement c’est elle qui est venue à moi. Merci!

Vivement l’édition 2018!

 

Laisser un commentaire