Bordeaux millésime 2019

Le millésime 2019 des vins de Bordeaux

primeurs2019

Le millésime 2019

2019 pour Bordeaux a été dans l’ensemble un millésime généreux qui a offert son lot de grands vins. On pourra même, il faut le dire, découvrir des vins exceptionnels lors des Primeurs ! Si certains s’accorderont à dire que ce millésime était plus facile que d’autres, et notamment que le précédent 2018 (accessible ici), il aura tout de même apporté son lot d’incertitudes, de stress, et finalement de soulagement. Tour d’horizon général de l’année 2019 à Bordeaux !

Le déroulement de l’année 2019 

L’hiver fut relativement doux, de même que le début de saison, chose qui revient de plus en plus fréquemment dans la région (#climatechange).

Le début de l’année fut aussi marqué par de belles conditions entrainant la sortie des vignes de leur dormance, et un début du cycle végétatif plus tôt qu’à l’accoutumée.

Le début du printemps fut quant à lui plus frais, faisant revenir la floraison à une date plus ou moins normale (variable suivant les localisations).

Les aléas climatiques interviendront de manière toujours aléatoire tout au long de l’année. On retiendra particulièrement :

–  Des épisodes de gel entre Mars et particulièrement Mai où 3 nuits de gel au début du mois eurent un impact assez fort. Particulièrement du côté de Sauternes et de la rive droite, réduisant les rendements de certaines propriétés.

– Des épisodes pluvieux à la mi-avril ont augmenté le risque sanitaire pour les vignes. Conséquences : l’apparition des maladies cryptogamiques (comme la pourriture grise), coulure et millerandage.

– Des passages localisés de grêle (particulièrement en Juin et en Juillet).

Loic Pasquet et Liber Pater. Landiras 2019
Loic Pasquet et Liber Pater. Landiras 2019

2019. Il fait chaud à Bordeaux!

De très fortes chaleurs sont intervenues en Juillet à un point où beaucoup commençaient à s’inquiéter. Il faut se rappeler que dans le même temps certaines images de vignes complétement brulées par le soleil circulaient dans le Sud de la France.

Ce ne fut pas le cas à Bordeaux, les nuits parvenant généralement à ramener de la fraicheur, mais tout de même, l’inquiétude grandissait à un point où certains commençaient à repenser au millésime 2003… Heureusement deux épisodes de pluie salvatrice fin Juillet et Août vinrent dissiper ce spectre et donnèrent à 2019 la tournure d’un excellent millésime. Une véraison homogène et rapide s’enclenchant.

Les vignes ayant un système racinaire développé en profondeur n’auront pas souffert de cet épisode. Il conviendra de garder un œil sur l’évolution des jeunes vignes.

Les vendanges 2019

Les vendanges se déroulèrent quant à elle sans stress, permettant des récoltes optimales et étalées dans le temps (sur près d’un mois). Quelques passages pluvieux ont pu être relevés ici et là mais n’auront aucun impact négatif sur les vins (au contraire diront certains !). En découlera une concentration optimale des raisins et dans les chais, des niveaux d’alcool élevés avec lesquels il aura fallu composer (une fois de plus) pour arriver à l’équilibre parfait. Il ne restait plus qu’à goûter ce millésime 2019. Une chose qui fut difficile avec la pandémie mondiale de Coronavirus qui aura perturbé le traditionnel rendez-vous des Primeurs, et impacté la communication autour de cette année, pourtant si belle.

Château de Rayne-Vigneau 2019, Sauternes
Crédit photo : Vignobles K

Un vin pour résumer 2019

Bien qu’il s’agisse ici de ne vous parler que de l’année 2019 j’ai vraiment eu le sentiment de revivre l’année en dégustant la Dame de Montrose 2019 alors je vous partage non pas la note de dégustation, mais le parallèle que j’ai fait, et que j’ai ressenti, durant ce temps : 

« Dame de Montrose 2019 peut résumer cette météo dans le déroulé de ses arômes. Sur des notes de fruits noirs très sombres, très murs, à l’image de cette chaleur survenue durant l’été, soudain des fruits rouges viennent rafraichir le palais et donner une nouvelle dimension. Ces fruits rouges ce sont les précipitations salvatrices de fin Juillet début Aout qui viennent apporter fraicheur et complexité. »

Dame de Montrose 2019

Mon avis sur le millésime 2019

Au final sur ce millésime 2019 les terroirs s’affirment et les styles rayonnent. Un vrai millésime pour les amateurs de grands vins et de grands Bordeaux qui retrouveront dans chaque appellations, le charme qui leur est propre. Pour en savoir plus, rendez-vous aux articles traitant des Primeurs du millésime 2019 ! 

Sources

Sources : Observations personnelles durant l’année, fiches techniques et propos recueillis tout au long de l’année et en particulier chez : Château Montrose, JP Moueix , Vieux Château Certan, Château Lafleur, Château La Tour Blanche, Château de Rayne Vigneau, Château Smith Haut Lafite, Château Angélus, Château Lafite, Château Mouton-Rothschild,  Château Cos d’Estournel, Château Croix de Labrie, Château de Ferrand, Château Larrivet Haut-Brion, Château Margaux, Clos de Boüard, Clos Fourtet, Château Carbonnieux, Château Malartic-Lagravière, Château Cardinal-Villemaurine, Vignobles K, Château Mangot, Château de Fargues, Oenoconseil, Eric Boissenot, Domaine de Chevalier, Château Fieuzal, Château Jean Faure, Château Bouscaut, Château Latour-Martillac, Château Cheval-Blanc, Château Ausone, Château Palmer, Château Pontet-Canet, Château Figeac, Château Haut-Bailly, Château La Conseillante, Château Petit-Village, Château Meyney, Château Graves de Pez, Château Haut-Bergeron. Mille excuses si j’en oublie. 

Xavier LACOMBE

Vignes Jean faure Saint-Emilion 2019
Vignes Jean faure Saint-Emilion 2019

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire