Millésime 2018 à Bordeaux

Le millésime 2018 à Bordeaux

Tout au long de ce millésime j’ai sillonné différents vignobles de Bordeaux, que ce soit rive droite, rive gauche, petits comme grands domaines, et toutes certifications confondues (de l’agriculture conventionnelle à la biodynamie).

Globalement, le début de l’année fut extrêmement difficile pour tout le monde, avec une importante pluviométrie et des températures supérieures à la moyenne. Cela favorisa l’apparition de différentes maladies (notamment le Mildiou) et a nécessité un important travail dans les vignes. 

Les conditions climatiques particulièrement difficiles ont très vite rendues le passage de tous types de traitements très compliqué, pour ne pas dire impossible: les machines s’enlisaient. Certains essayaient de traiter leurs parcelles les plus précieuses comme ils pouvaient, d’autres pleuraient littéralement devant l’étendue des récoltes perdues

Résultats: de grandes pertes pour certains, donnant rapidement à l’ambiance générale un climat morose.   

 

During this vintage, I visited a lot of vineyards on the Bordeaux area. Right bank as left bank, big names as unknown producer, biodynamic mentality as conventional methods. 

Globally the beginning of the year was extremely hard for everybody. Too much rain, hotter temperatures than the average. Consequences : apparition of diseases (especially Mildew) and a lot of work for the winegrowers. 

The hard weather was extremely difficult for any style of treatments. Often it was almost impossible, the machines were not able to pass in the vineyards. Some people tried to save their most precious plots using old methods, others crying their lost. 

Results: a lot of losses giving to the general atmosphere a bad feeling for this vintage. 

 

 

Une autre difficulté supplémentaire arriva: la grêle ! 

Au moins 3 épisodes firent d’important dégâts de manière localisée (particulièrement le 15 Juillet, finale de la coupe du monde de Football qui fut une journée noire pour les viticulteurs).

Comble de malchance cela toucha essentiellement des appellations ayant déjà souffert l’année précédente (Côtes de Bourg, Côtes de Blaye , Sauternes, Graves, Médoc).

 

Another difficulty came: the hail !  

By three times at least, and especially one during the finale of Football world championship the hail damaged vineyards on localized areas. 

This occurred unfortunately on areas already fragilized by losses last year (Côtes de Bourg, Côtes de Blaye, Sauternes, Graves, Médoc).  

Milieu d’année: la tendance s’inverse radicalement. De belles journées ensoleillées, chaudes, ponctuées par des nuits rafraichissantes permettent un développement optimal et surtout inespéré des raisins. Idyllique ! 

Une très belle illustration de ce caractère inespéré: l’année 2018 fut baptisé « le Phénix » (qui renaît de ses cendres) chez Château Angélus (Saint-Emilion) ! 

Les vendanges s’étalèrent pour beaucoup sur un mois entier, ce qui est plus que confortable ! Les raisins ont pu ainsi être cueillis de manière optimale, et en suivant les caractéristiques des différentes parcelles.  A ce stade une certaine unanimité sur le caractère exceptionnel de ce millésime s’était installée. Toutefois malgré cette « euphorie » il fallait rester très vigilant dans les chais (quelques lots affichaient des taux d’alcool assez élevés). 

But during the middle of the year, the trend changed completely ! Beautiful sunny days, hot with cold nights. That allowed a perfect growing of the grapes. Idyllic ! 

A very nice illustration of this unexpected changing was found at Château Angélus (Saint-Emilion) : They named this vintage « the Phénix » according to the resurrection from the ashes ! 

The harvest time was very confortable, around one month for certains ! The picked grapes could been taken on their optimal conditions, according to the specifies of the plots. At this moment everybody was ok to say 2018 is exceptional ! But, despite of the euphoric feelings, staying careful in the cellars was determinant. Some tanks (few) had high alcohol levels. 

Personnellement 2018 je n’en revenais pas ! Le changement d’atmosphère était si brutal ! Qu’est ce que les Primeurs allaient nous dévoiler ? 

Deux articles sur les Primeurs sont à suivre (les liens seront affichés ici après publication).  

This turnaround during the year was so impressing ! What about the 2018 « en Primeurs » events ? 

Two articles are coming (The direct links will be send here)

 

 

Merci à tous les domaines pour avoir eu la gentillesse de me recevoir ! 

Xavier LACOMBE 

 

A big thank you to all the properties for their hospitality during my visits ! 

Xavier LACOMBE

2018 aura demandé un travail de Titan ! (Titan est le nom du cheval de trait de Château de Rouillac, Pessac-Leognan) 2018 needed a work of Titan (name of the horse who works in the vineyard of Château de Rouillac, Pessac-Leognan)