Sweet February : La dégustation (2019)

Sweet February Tasting 2019

Le « Sweet February » c’est au départ une initiative personnelle qui vise à promouvoir les vins sucrés. Un plaidoyer pour ces vins que j’adore est à lire ici. Cette initiative a consisté à proposer une dégustation de vins liquoreux à mes différentes communautés sur les réseaux. Un tirage au sort a eu lieu pour désigner 7 personnes qui ont pu participer à cette dégustation. Je choisissais 5  belles références de vins liquoreux. Il s’agissait de :

 

 

  • Château de Fargues 2006 appellation Sauternes
  • Château La Borderie 2003 appellation Monbazillac
  • Château Suduiraut 1998 appellation Sauternes
  • Château Guiraud 1986 appellation Sauternes
  • Château du Vieux Moulin 1962 appellation Loupiac

Ces choix furent déterminés par ce que j’avais en cave, la volonté de proposer des millésimes différents (pour pouvoir juger de l’excellente évolution dans le temps de ce genre de vins), et puis tout simplement l’envie de les partager !

Je lançais dans la foulée sur mes réseaux un appel à d’éventuels partenaires. Et j’eus le plaisir d’être rejoint par :

 

  • Château Haut-Bergeron (appellation Sauternes) qui m'offrit deux bouteilles.
  • Château d' Arche (appellation Sauternes) qui m'offrit une bouteille et la possibilité d'agrémenter mon concours en offrant une nuit à Sauternes au domaine !
  • Château de Fargues (appellation Sauternes) qui a eu la délicatesse de m'offrir la bouteille que je proposais originellement de ma cave ainsi que 5 livres "d'Yquem à Fargues" signés par son auteur: Alexandre de Lur-Saluces !

Au final, la dégustation du Sweet February était composée de 7 vins:

Sweet February
  • Château Haut-bergeron 2010 appellation Sauternes
  • Château de Fargues 2006 appellation Sauternes
  • Château La Borderie 2003 appellation Monbazillac
  • Château d'Arche 2001 appellation Sauternes
  • Château Suduiraut 1998 appellation Sauternes
  • Château Guiraud 1986 appellation Sauternes
  • Château du Vieux Moulin 1962 appellation Loupiac

Dans le même temps Sylvie CAZES, que j’avais rencontré il y a peu, me mettait à disposition le salon privé du Chapon Fin : un restaurant gastronomique mythique de Bordeaux ! Si vous vous demandez pourquoi un tel geste, c’est tout simplement car Sylvie a un profond attachement à ces styles de vins, en particulier les Sauternes. 

D’une initiative personnelle les choses prenaient donc une très belle tournure. Je cherchais à présent des partenaires pour agrémenter ces vins. Deux belles maisons décidèrent de se joindre à l’aventure :

Le Fromager Affineur Jean d’Alos situé juste en face du Chapon Fin (4 rue Montesquieu 33000). Je faisais la connaissance d’Arnaud PACCOUD, gérant de cette institution bordelaise qui me fit visiter son établissement. Les produits que je goutais me confirmaient la qualité et le sérieux de cette maison.

Le Maître Pâtissier Chocolatier Jonathan NEGRE  situé à La Brède (15 place Montesquieu 33650) non loin de Bordeaux (La Brède est une grande commune de la région viticole des Graves dont le philosophe Montesquieu est originaire) et qui possède son propre établissement. Je faisais là aussi la rencontre d’une personne passionnée et dont l’esprit collait tout à fait avec cette dégustation. Il me convia un soir pour tester deux propositions à sa boutique. Pour le geste je décidais de venir avec une autre bouteille du Loupiac 1962, et pour le geste il me proposa les deux gâteaux !

Sweet February: la dégustation !

La dégustation eu lieu le Vendredi 15 Mars 2019. Ce fut une excellente soirée et tous les vins furent à la hauteur de l’évènement.  Le Loupiac 1962 avait beau avoir une très légère note bouchonnée, il était tout à fait présentable et surprenant de vivacité. 

Par rapport aux accords mets et vins les photos parlent d’elles-mêmes: ces magnifiques photos sont le reflet exact de ce que nous avons eu la chance de déguster ! Ces vins se marient très bien avec les fromages, les pâtisseries, et de nombreux autres produits (asperges, caviar, huitres, et dans de nombreuses recettes de poissons et de viandes, particulièrement les volailles. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet je vous recommande de consulter la rubrique « accords mets et vins »  sur le site du Château de Fargues accessible en cliquant ici et qui compile de nombreuses recettes).

 

 

Au niveau des fromages, les fromages évolués comme le Comté de 24 mois (qui est succulent !) ou le Vieux Gouda de 36 mois se mariaient très bien avec les anciens millésimes. Je pense au Château Suduiraut 1998. Les fromages comme le Shropshire, le Roucou s’accordaient mieux avec les vins plus récents. L’époisses était un choix osé tellement ce fromage est puissant. Pour autant les vins arrivaient à tout de même à s’exprimer dessus ! 

 

Au niveau des deux desserts il y avait « Forêt noire » (Biscuit léger cacao, cerise Amarena, chantilly à la vanille et fin chocolat noir) et un gâteau plus sur les agrumes nommé « Poésie » (Citron jaune en déclinaison de goûts et textures, avec compotes de mangue et fruits de la passion, biscuit à la cuillère). Le choix pour le dessert « Poésie » fut unanime. De mon côté j’avais eu un coup de coeur pour l’accord entre « Forêt noire » et le Loupiac de 1962 lors de ma visite à l’atelier de Jonathan car il y avait dans cet accord une dimension magnifique entre les notes torréfiées du vin et le léger goût cacao du biscuit mais je ne retrouvais que trop peu cette note dans cette autre bouteille, aussi je me rangeais à l’avis général. 

 

Mon accord préféré avec les desserts fut Château d’Arche 2001 avec le dessert « Poésie » car il y avait ce coté « marmelade » que je retrouvais dans les deux et ce trait d’union me plaisait particulièrement. Mais ça marchait également très bien avec Château Haut-Bergeron 2010 (pour le rappel des notes d’agrumes) et Château La Borderie 2003 (pour le côté aérien que l’on retrouvait à la fois dans le vin et dans le gâteau).

 

Deux vins donnaient par contre plutôt envie de les déguster sans accompagnement : 

Château de Fargues 2006 était de loin le vin le plus complexe, le plus opulent, très long en bouche et se suffisait à lui-même !  

Château Guiraud 1986 était superbement équilibré entre fruits exotiques frais, d’autres plus compotés et de nombreuses notes épicées. Il ne faisait absolument pas son âge. 

Je profitais du passage de Sylvie CAZES durant l’évènement pour faire le tirage au sort et désigner les différents gagnants pour la nuit à Château d’Arche et pour les livres d’Alexandre de Lur-Saluces. Parmi les sept chanceux qui ont participé à cette dégustation (Léo L, Adeline R, Pauline L, Jose F, Delphine D, Clara L) c’est Claire MAUZE qui a eu la chance de remporter la nuit dans le prestigieux (et magnifique) domaine de Sauternes ! 

Durant cette soirée je me suis employé à parler de ce style de vins et présenter les propriétés, en évoquant à chaque fois une partie de leur histoire, et aussi pourquoi cette bouteille. Plus nous remontions dans le temps, plus je donnais des évènements marquants de ces années passées pour terminer en 1962, avec la crise des missiles de Cuba, l’attentat manqué contre De Gaulle au Petit-Clamart… Déguster des vins d’un certain âge c’est toujours un grand moment! Si vous êtes sensible à cela je vous recommande cet article et aussi celui-ci qui sont disponibles sur mon blog. 

Les participants à cette dégustation ont aussi pu tester leurs connaissances avec un petit quizz que j’avais élaboré spécialement pour eux sur la thématique des vins sucrés, l’occasion de parler au passage d’autres appellations que celles des vins présentés.

Le mot de la fin

Ce Sweet February c’est l’illustration parfaite de l’adage « Donner pour recevoir« . D’un peu de temps j’ai reçu en retour de très nombreux commentaires positifs. De la volonté de promouvoir ces vins j’ai pu rencontrer de nouvelles personnes et découvrir de nouvelles choses. De quelques bouteilles que j’allais de toute manière ouvrir j’ai pu en ouvrir d’autres ! Et au passage j’ai eu l’honneur de recevoir un exemplaire du livre d’Alexandre de Lur-Saluces dédicacé pour me remercier de cette initiative.  C’est çà le vin !

Je suis très heureux d’avoir pu promouvoir à mon échelle ces vins que je trouve magnifique et je ne compte pas m’arrêter là ! Si vous souhaitez qu’il y ait une suite, n’hésitez pas à me contacter. Tous ensemble nous pouvons faire de grandes choses et participer à la promotion de la fabuleuse diversité qu’il existe dans le monde du vin !  Et je le répète toutes les appellations de tous les pays qui produisent des vins doux sont les bienvenus.

Xavier LACOMBE

Merci à vous !

Je voulais remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu, et tous les participants. Voici les photos que vous m’avez envoyé pour ce concours. Un grand merci à tous pour votre participation !

Merci à Château d’Arche, au Château de Fargues et au Château Haut-Bergeron, trois magnifiques domaines du sauternais qui m’ont soutenu pour cet évènement.

Merci à Arnaud PACCOUD de chez  Jean d’Alos Fromager Affineur et au Maître Pâtissier Chocolatier Jonathan Nègre pour vos produits d’excellente qualité et pour votre sympathie !

Merci à Sylvie CAZES pour votre confiance, à Laure TURLAN et à toute l’équipe du Chapon Fin pour votre disponibilité et pour votre gentillesse. 

Merci aussi à Stéphane PAPEIL-LALANDE et à Arnaud PECRIAUX pour leur aide.