Portes ouvertes dans le Médoc 2016

Portes ouvertes Médoc 2016

Petit tour dans le Médoc à l’occasion des portes ouvertes 2016.

  • Ce fut l’occasion de faire une belle dégustation au Domaine de Saint-Ahon cru bourgeois Haut-Medoc .

Dans les millésimes 2008 à 2015.

img_7306

Une valeur sûre de l’appellation, aux portes du médoc et dont les vins méritent le détour, en plus de la belle bâtisse et de la célèbre Mirabelle !

img_7310

  • Direction ensuite à  Saint Julien au Château Lagrange troisième grand cru classé.

Un domaine où le charme et la sérénité mettent en condition avant de gouter de superbes vins, avec un accueil de qualité.

img_7326

Les vins présentés étaient excellents et représentatifs de cette superbe appellation qu’est Saint-Julien. Gros coup de coeur sur le vin blanc: Les fleurs du lac 2014  (c’est un blanc donc l’appellation n’est pas Saint-Julien mais Bordeaux) second vin dont le rapport qualité prix m’en a fait acheter une caisse sans hésiter! Un vin blanc sans prétention, si ce n’est vous toucher directement par un équilibre de finesse et de subtilité, où les agrumes (citrons) viennent danser sur des notes florales et une fine touche boisée… à prix léger et déjà prêt à boire. J’espère avoir l’occasion de rapidement gouter le premier vin blanc : les Arums de Lagrange !

  • Le deuxième jour, toujours en prenant le temps, passage au Château Chasse-Spleen, l’un des plus célèbres châteaux de l’appellation Moulis-en-Médoc ,cru bourgeois exceptionnel.

img_7349

Le point commun de tous les vins présentés était la fluidité qu’il s’en dégageait et la pureté, la fraicheur des fruits rouges que l’on percevait. Qu’il s’agisse du premier vin comme des seconds, il y’avait effectivement là matière à chasser son « spleen » devant une telle énergie positive! Il faudra que je pense à regouter ce vin durant une triste soirée mélancolique 😉

  • J’allais ensuite au Château Castera, cru bourgeois appellation Médoc.

Je tombais en arrêt sur une magnifique et imposante propriété, d’un charme incroyable.

img_7356

A l’intérieur je goutais les millésimes de 2004 à 2015 (à l’exception de 2005). On peut saluer ici au moins deux choses, la gentillesse de la personne qui se chargeait de la dégustation et la régularité de ce sympathique cru bourgeois.

img_7372

Les crus bourgeois c’est un peu comme comme je me plais à les qualifier : les valeurs sûres, les amis sur qui on peut compter ! Mention spéciale pour le 2008 dans lequel des senteurs animales se mêlaient à un riche bouquet de fruits rouges, et pour le 2009, avec une touche légèrement caramélisée, une belle rondeur en bouche, mêlée à une pointe d’ élégance. Une finale légèrement puissante, une longueur plaisante et des tanins assez fins. Vraiment intéressant!

 

J’aurai aimé déguster d’autres châteaux mais le temps jouait contre moi, je me perdais dans les routes du Médoc, et curieusement (ou pas!)  j’en étais ravi !

img_7378

 

2 réponses sur “Portes ouvertes dans le Médoc 2016”

Laisser un commentaire