Verticale Château De Fargues, appellation Sauternes, Bordeaux
Château De Fargues

Verticale Château De Fargues, appellation Sauternes, Bordeaux

Fin octobre 2017 une exceptionnelle dégustation d’un cru exceptionnel de l’appellation Sauternes: Château de Fargues, était organisée au bar à vin Max Bordeaux.  La dégustation était commenté par son propriétaire en personne: le Maquis de Lur Saluces (l’ancien propriétaire d’Yquem)!

Château De Fargues

La dégustation était une verticale reprenant les millésimes 2014/ 2005/2001/1998 et 1990 du Château de Fargues, le tout accompagné de mets confectionnés par le chef du domaine: Madame Christine RIGOULOT.

Verticale du Château De Fargues

(Pour le descriptif de la propriété celà sera l’occasion d’un sujet à part entière.)

La dégustation:

Château de Fargues 2014 et ses Crevettes aux agrumes et épices

Château De Fargues
Château De Fargues 2014

Un vin caractérisé par une matière impressionnante en bouche, très ample, limite gras, d’une longueur impressionnante et sur des notes de fruits exotiques comme l’ananas ou l’abricot frais. On retrouvait une très belle note épicée évoquant le gingembre. Ce vin avait beau disposer d’un corps très riche , il n’en demeurait pas moins très équilibré.

Quant à l’accord met et vins ce fut le plus bluffant de la soirée (à mon sens) car il y avait là un véritable jeu de textures entre d’une part le caractère gras du vin, et les crevettes presques croquantes. L’assaisonnement épicé du plat rejoignant de plus le caractère épicé du vin.  Pour moi c’était là un véritable accord parfait! Toutes mes félicitations!

Château de Fargues 2005 et son Carpaccio de Daurade aux effluves provençales

Château De Fargues 2005

Le nez était plus vif mais surtout aborait plus de complexité entre des notes épicées plus puissantes et des fruits exotiques plus mûrs. La bouche était plus ample, plus fraiche et magnifiquement équilibrée. Ce vin apportait complexité, gourmandise, et dont chacune des facettes affichaient une complémentarité bluffante. Mr le Marquis de Lur Saluces disait en ce sens que rien ne dérangeait dans ce vin, une manière humble d’exprimer la parfaite linéarité de ce millésime.

Château de Fargues 2001 et son Thon rouge à la Nippone

Château De Fargues 2001

Le nez était d’une grande puissance, avec toujours les mêmes notes épicées. Le profil aromatique se tournait vers des agrûmes, des fruits toujours plus confits avec un coté abricot très mûr, presque compoté. La bouche arborait la même richesse et là encore une très belle longueur.

Château de Fargues 1998 et son Carpaccio de Veau au Vieux Parmesan et huile de Truffe

Château De Fargues 1998

Le nez était plus floral, semblant plus jeune que le 2001. Ce vin pourrait tromper par son âge. Tourné sur les oranges et les pommes confites j’adorerais gouter ce vin avec une tarte tatin. Accompagner ce vin sur un carpaccio de veau marchait aussi très bien, et la vigueur de l’huile de truffe se trouvait contenue, completé par ce vin, un mariage très interessant là encore.

Château de Fargues 1990 avec un assortiment de Fromages affinés

Château De Fargues 1990

Ce vin arborait une très grande complexité. Ici les fruits séchés, comme le raisin, les abricots étaient admirablement fondus. Des notes épicées, de gingembre, de muscade, venaient se compléter à des notes plus subtiles de noisettes et une touche presque caramélisée. Un vin d’une longueur intense et d’une gourmandise folle. Admirable! Il ne faiblissait pas devant des fromages puissants et venait là encore proposer une belle complémentarité. Cela dit un tel vin suffirait à ravir sans rien autour tant sa complexité et sa longueur sont immenses.

Les « problèmes » de cette dégustation:

Avant même de me retrouver dans cette dégustation une « appréhension » me travaillait: j’ai en effet beaucoup de mal à recracher les Sauternes. Force fut de constater que je n’étais pas le seul à avoir ce « problème » puisque je ne vis personne se servir des crachoirs, fait plutôt rare dans ce genre de dégustation!

Autre « problème » que je confiais au directeur commercial du domaine: Désigner quel vin m’avait le plus plu n’était pas envisageable. Encore un sacré « problème » me direz vous!

Dernier « problème »: je suis tombé amoureux de ce domaine, d’une qualité incroyable. Je vais donc devoir partir en quête d’un nouveau trésor!

Château De Fargues chez Max Bordeaux

Merci à Max Bordeaux pour cet évènement exceptionnel, au Marquis de Lur Saluce et son équipe pour leur temps passé et leur proximité.  De tout coeur avec vous pour que perdure la tradition des grands SauterneS!

Laisser un commentaire